1ere séance de travail dans le cadre du projet constitutif d’un Réseau National des Structures d’Appui à l’Entrepreneuriat Innovant au Togo

Le 19 Mai 2020 une première réunion de rencontre entre Me Edem julien KOKOU, avocat à la cour, et les responsables des structures d’Appui à l’Entrepreneuriat Innovant (SAEI) au Togo , s’est tenue dans la salle de conférence d’INNOV’UP dans le cadre du projet constitutif d’un Réseau National des Structures d’Appui à l’Entrepreneuriat Innovant au Togo. Un projet appuyé par la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNEJ).

L’objectif de la rencontre est de poser les bases et d’échanger sur les pré-requis nécessaires à la rédaction des statuts et du Règlement intérieur du Réseau.

Au Togo, plusieurs institutions, publiques comme privées, offrent des services d’accompagnement aux jeunes entrepreneurs dans des secteurs variés. Ces services vont de l’hébergement physique à l’insertion dans le milieu des affaires, passant par le coaching individuel, les formations entrepreneuriales et managériales.

Il convient de reconnaître que la dynamique entrepreneuriale au Togo est récente et est de plus en plus croissante au regard des effectifs de création d’entreprises. Ceci étant, l’écosystème entrepreneurial togolais est encore étroit, balbutiant et faiblement structuré.C’est fort de ces constats, que la CNEJ, dans le but de soutenir l’action du Gouvernement Togolais dans le cadre du programme entrepreneuriat des jeunes et des femmes dans les secteurs porteurs, a financé en 2019 sur proposition de son « Groupe thématique Institutions Incubatrices »(ICB), la réalisation d’une étude, pilotée par INNOV’UP, sur la capacitation des institutions incubatrices au Togo.

Cette étude a permis de dresser l’état des lieux des organisations incubatrices et assimilés, en mettant en exergue la cartographie de ces organisations avec leurs spécifications, leurs forces, leurs faiblesses, leurs opportunités, leurs menaces et les solutions envisageables, particulièrement aux défis de pérennisation de leurs activités et de renforcement de capacités.

La nécessité pour les organisations incubatrices et assimilés de se mettre en synergie d’action a été l’une des recommandations phares issues de cette étude.
Cette synergie devrait aider à la mobilisation de fonds et à la réalisation de grands projets à fort impact pour tout l’écosystème.
Cette synergie permettra également de faire face aux défis de viabilité économique et financière des structures d’accompagnement, qui, pour la plupart, ne sont pas rentables.

C’est dans la mise en oeuvre de cette recommandation que la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes a inscrit dans son Plan de travail 2020, une activité consistant à appuyer la création et l’opérationnalisation d’un réseau/association qui devrait regrouper toutes les structures d’appui à l’entrepreneuriat innovant.

Cet appui s’inscrit dans la mission de la CNEJ consistant à œuvrer à la mobilisation de ressources pour soutenir les acteurs qu’elle regroupe.

Cette 1ere réunion sera suivie dans les prochains jours d’une assemblée constitutive de validation et d’adoption des statuts et du règlement intérieur d’une part et d’autre part de l’élection des membres de l’organe exécutif du Réseau National des Structures d’Appui à l’Entrepreneuriat Innovant.